AccueilListe des Actualités ► Defiance 2050 - Impressions de la bêta fermée

Defiance 2050 - Impressions de la bêta fermée

Defiance 2050 - Impressions de la bêta fermée

De Defiance à Defiance 2050 Cela fait maintenant deux week-end que Trion Worlds ouvre ses serveurs pour accéder à la bêta fermée de Defiance 2050 . Nous avons donc décidé d'aller jeter un coup d'œil et de vous en donner nos impressions et aussi quelques conseils pour le commencement....

De Defiance à Defiance 2050

Cela fait maintenant deux week-end que Trion Worlds ouvre ses serveurs pour accéder à la bêta fermée de Defiance 2050. Nous avons donc décidé d'aller jeter un coup d'œil et de vous en donner nos impressions et aussi quelques conseils pour le commencement.

Reboot or not Reboot

Afin de redonner vie à son célèbre FPS, Defiance, Trion Worlds propose prochainement son petit frère Defiance 2050. Un nouveau départ pour retrouver les personnages phares de la série TV, ainsi que ceux du premier opus.

Mais est-il différent ? Et bien pas tant que ça. Au point que la méprise entre les deux est plus que possible.

Les classes

La plus grande différence est l'introduction des classes qui remplacent les origines, mais qui contrairement à ces dernières ont un réel impact dans le jeu. En effet, ce choix détermine votre pouvoir EGO principal.
A l'occasion de la bêta seul la classe Assaut était disponible, mais si nous devions faire des pronostiques voici comment nous associerions les pouvoirs avec les classes :
La Course ou anciennement nommé Flash, octroie une vitesse accrue pour une courte durée, et nous avons pu découvrir qu'elle sera disponible pour la classe d'Assaut.
Le Camouflage et son invisibilité va assez naturellement à la classe Assassin.
Deux nouveaux pouvoirs font leur apparition, la capacité à provoquer les ennemis tout destiné pour la classe Gardien, qui endossera un rôle de tank.
Le Médecin de combat bénéficiera lui d'un pouvoir de soins et de soutien.

Et le reste...

Au niveau des graphismes, comment dire, les similitudes sont plus que grandes. Alors que 5 ans sépare les deux jeux, nous aurions imaginés de plus grands changements. Certes, leur réalisme fonctionnent toujours et Defiance 2050 ne fait pas tâche parmi les autres, mais un peu décevant qu'ils ne soient pas aller encore plus loin.

L' interface, lui-aussi, n'a que peu changé, hormis bien sûr pour l'arbre de compétence qu'il a fallu fractionner par classe. La fiche de configuration du personnage a été un peu redessiner mais pas de quoi perturber les anciens adeptes de la licence.

Sinon bon retour sur la Nouvelle Frontière...

Le commencement

Lors de la création de votre personnage, vous débutez tout d'abord par une cinématique qui vous situe à bord de la stratonef de la République de la Terre, Le Liberté. Ce n'est qu'après quelques échanges houleux entre Grant et Von Bach, que vous pourrez accéder à la personnalisation de votre avatar. Rien de fou fou non plus, mais suffisant pour se démarquer et les tenues feront le reste par la suite. A noter que votre personnage est ensuite intégré aux différentes cinématiques, ce qui donne un réel plus pour l'immersion dans l'histoire. Vous y rencontrez également Nolan et Irisa peu avant le crash. En sortant de votre capsule d'évacuation, vous faites la connaissance de Cass, une iratienne curieuse concernant un projet nommé Utopia...

Et c'est là que tout commence réellement avec la prise en main de votre puce EGO. Contrairement à Defiance, votre pouvoir lié à la classe est directement disponible et vous n'avez pas à attendre longtemps pour le mettre en pratique, car un comité d'accueil vous attend chaleureusement…

Le système de tir est simple, rapide et efficace, clic gauche tir, clic droit visée ou précision. Vous avez deux armes équipées que vous pouvez intervertir rapidement, faites les bons choix lorsque vous avez un moment de répits. Leur rechargement prend plus ou moins de temps en fonction du modèle et de vos capacités ego. Une fois le barillet vide, il le recharge automatique, sauf si vous le faites avant, ce qui peut s'avérer utile et vital pour de pas être à court de balles face à un mutant ou autres créatures. Au niveau des munitions, il y a de nombreux points où se ravitailler sur la carte, donc ne faites pas dans la dentelle. Pensez également à recycler les armes et les équipements dont vous ne vous servirez plus, non pas pour le bien de la planète, mais simplement pour avoir des pièces détachés et diverses ressources bien utiles.

D'ailleurs en parlant de la map, elle est gigantesque… mais heureusement la République vous offre gracieusement un véhicule tout-terrain et invocable pour vous déplacer. Et vous avez aussi accès aux différents points de raccourcis vous permettant d'un clic de vous rendre à ce point, notamment la base pas loin du crash. Et ne vous tracassez pas si vous prenez des poteaux ou autres mutants sur la route, votre vtt est indestructible. Et comme dire, il a bien morflé durant ces deux week-ends.

En parlant de ça, la mort dans le jeu est tout sauf définitive. Une fois à terre, vous avez trois choix possible en général, sauf le premier qui est à utilisation restreinte : vous relevez seul, attendre qu'un coéquipier vous aide, ou retour au dernier point d'extraction. Et un conseil, vous pouvez ramper pour vous éloigner avant de repartir au combat.

Encore un conseils pour votre progression, n'hésitez pas à vous arrêter pour aider les autres et buter des créatures, ça rapporte toujours, ce n'est jamais une perte de temps. Tout comme les défis que vous croiserez sur votre chemin, ils sont souvent rapides à faire et briseront votre train-train en vous mettant par exemple en difficulté seul devant une horde de mutant et avec des restrictions d'armes ou de capacité. Mesurez-vous ainsi aux autres joueurs en regardant qui est le meilleur.

Un mot pour terminer, Defiance 2050 vaut le détour, surtout si vous avez aimé la série TV et il reste un très bon MMOFPS, dont il serait dommage de passer à côté.



Partenaire